Préserver les emplois et former les salariés

Pour protéger les emplois menacés par la crise et permettre aux salariés de se former, le Gouvernement a dégagé une enveloppe de 7,6 milliards d’euros.

Dès le début de la crise, des outils puissants ont été mis en place. L’activité partielle concernait par exemple 9 millions de salariés au plus fort de la crise. Le dispositif d’activité partielle de longue durée, qui prend le relais de l’activité partielle, a pour objectif de se dresser en véritable « bouclier anti-licenciements ». Plus pérenne, cet outil permet notamment aux entreprises de faire face à une réduction durable d’activité en réduisant le temps travaillé de leurs salariés et en les formant sur les heures non travaillées grâce au FNE-Formation.